Accueil/Série

10 bonnes raisons de regarder Person Of Interest

poi

 

Person Of Interest, série relativement récente dont la 2ème saison est toujours en cours au U.S.A. et diffusé sur CBS aux U.S.A vient juste d’arriver en France sur TF1. Elle a été créée par JJ. Abrams (aka le Dieu de la série complotiste) et Jonathan Nolan (oui le frère d’un certain Christopher Nolan, vous savez, la trilogie TDK, Inception, Le Prestige dont il a coécrit chaque film).

Voici le synopsis :

John Reese, un agent paramilitaire de la CIA présumé mort est engagé par un mystérieux milliardaire du nom de Harold Finch. Celui-ci a conçu pour le gouvernement, par le passé, une machine capable de prédire les actes terroristes dans la ville de New York, en s’appuyant sur de nombreuses données comme les enregistrements des caméras de surveillance et des appels téléphoniques ou les antécédents judiciaires. Cependant, la machine repère aussi crimes, actes violents et autres délits impliquant des personnes ordinaires. Les autorités ayant décidé de ne pas tenir compte de ces données, Finch s’est laissé une porte de sortie et reçoit chaque jour les numéros de sécurité sociale de personnes impliquées (persons of interest). C’est avec l’aide de Reese qu’il va tenter de retrouver ces personnes et de découvrir si elles ont le rôle de victime ou de coupable dans l’affaire concernée.

Traqués par l’inspectrice de police Joss Carter, ils s’aident d’un inspecteur véreux, Lionel Fusco, pour leur fournir des informations et garder un œil sur elle.

 

Si je fais ce petit « 10 raisons », c’est que je suis devenu un très gros fan de cette série que je trouve exceptionnelle de profondeur et de régularité et que vous ne le savez pas encore, mais vous allez très vite devenir accro.

Voici sans plus attendre 10 raisons dans le désordre pour lesquelles vous DEVEZ voir cette série qui est très probablement la meilleure série actuellement diffusée sur une network.

 

1. Pour le côté orwellien de la série. L’omniprésence des technologies permet ici aux personnages principaux d’espionner tout le monde. Les ordinateurs, les téléphones portables, les caméras, internet, les réseaux sociaux, absolument tous les objets connectés de notre quotidien peuvent se transformer en télécrans. En regardant cette série, vous allez devenir parano et vous allez en redemander.

2. Car si l’on est fan de la trilogie TDK, on est obligé d’être fan de cette série. Créer par le petit frère de Christopher Nolan qui a coécrit avec lui la plupart des scénarios de ses films (dont les Batman), la série transpire le nolanverse. De l’humour caustique aux théories complotistes les plus folles en passant par une volonté de réalisme toujours présente, tous les ingrédients du succès des frères Nolan au ciné est transposé au petit écran. La police corrompu, la mafia omniprésente, les méchants qui se révèlent être des génies démoniaques, tout rappelle la trilogie TDK des personnages aux situations en passant même par les répliques. Le nombre de référence et de similitude sont réellement troublantes.

3. Car c’est une série d’espionnage à la limite de la science-fiction qui se veut réaliste. La série est réellement tourné à New York et ça se voit, les décors ne font pas carton-pâte, on est vraiment dans la rue ici. Les fusillades ou les courses poursuites ne sont pas délirantes (ce qui n’empêche pas qu’elles soient excellentes), les scènes d’action sont extrêmement bien chorégraphiées. L’utilisation des technologies est relativement réaliste. Alors que la série se passe à New York, elle n’oublie pas contrairement à la plupart des films ou séries d’actions américaines que le monde de l’espionnage ne se passe pas qu’aux Etats Unis. Les services secrets américains ont des intérêts dans toutes les parties du globe et la série le montre très bien notamment grâce aux flashbacks. Les problèmes géopolitiques, économiques, médiatiques que peuvent rencontrer ce genre d’intrigue sont aussi exploiter. Le mélange entre divertissement et réalisme est parfaitement équilibré.

4. Pour sa mythologie hallucinante à base de flashback qui développe les intrigues des différents personnages. Si le passé des personnages est quasi inexistant au début, la série les développe rapidement par le biais d’archives des bases d’information de la machine. J’ai rarement vu des flashbacks aussi bien utilisé, donnant autant envie d’en savoir plus sur tel ou tel évènements. Puis la série multiplie les références à l’actualité, les personnages secondaires qui apparaissent et disparaissent à leurs guises, c’est vraiment un boulot d’écriture fabuleux.

5. Pour son rythme délirant. La série est basée sur l’enquête du jour ou John et Harold doivent arrêter le meurtre du jour. Sauf qu’après 4/5 épisodes, ce n’est plus suffisant pour nos 2 vigilante qui vont devoir se frotter à des nemesis de hauts niveaux. Là ou une banale série placerait un gros méchant par saison, POI en place 5 à 6, la transformant en une machine de guerre vous laissant sur place. C’est bien simple, je n’ai pas vu une série aussi efficace depuis l’arrêt de 24h chrono. Les chifflanger sont insupportables, les révélations faites à chaque épisode vous laissent bouche bée. Cette série ne connait aucun répit, pouvant laisser des intrigues secondaires en suspens pendant la moitié d’une saison sans que vous vous en rendiez compte pour qu’elles vous explosent à la figure des que vous vous y attendez le moins. La saison 1 est réellement un modèle du genre.

6. Pour son humour caustique et noir. Imaginez l’humour geek des séries de JJ Abrams additionner à l’humour pince sans rire des films de Nolan et vous avez Person Of Interest : une bombe atomique remplie de punchline et de scène d’action à la limite du burlesque sans pour autant casser la dynamique sombre de la série.

7. Pour la réflexion qu’elle amène sur la justice et le côté « je me prends pour dieu ». Les personnages sont capables de repérer des crimes à l’avance (hein ? Vous avez dit Minority Report ?). La série pose d’excellentes questions sur la justice, et sur ou commence la ligne jaune entre justice, vendetta personnelle et criminalité. Réussir à faire cela sans rien enlever au divertissement de la série, je dis chapeau bas.

8. Pour les 2  personnages principaux, super bien écris et super bien joué, passionnant de bout en bout comme rarement j’en ai vu dans un copshow. Leurs récits sont parfaitement maitrisés, la série abat ses cartes aux bons moments pour nous révéler leurs motivations.

9. Pour la musique de Ramin Djawadi (à qui l’on doit aussi les musiques de Games of Thrones) qui est exceptionnelle. Puis oser mettre dans un season finale dantesque une reprise d’une chanson de Jacques Brel, j’applaudis des 2 mains.

10. Pour le côté post 11 septembre assez passionnant sur l’état d’esprit américain face au crime et au terrorisme. De nombreuses références y sont faites, tant du point de vue psychologique qu’a engendré le drame que sur les conséquences des politiques américaines. En évoquant le traumatisme vécu par les américains et les multiples évènements qui en ont découlés, la série peut faire office de guide d’explication des 10 dernières années qu’ont connus les américains.

Publicités

Une réflexion sur “10 bonnes raisons de regarder Person Of Interest

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s