Accueil/Cinéma/Critique

Critique Le Monde de Charlie

Image

Le monde de Charlie, c’est l’adaptation ciné du livre de Stephen Chbosky qui en profite pour passer ici à la réalisation. L’adaptation est excellente, malgré les quelques changements nécessaires du passage des mots aux images, et reste extrêmement fidèle au livre.

Le film en lui-même est une excellente surprise, cette histoire sur un adolescent (très) paumé qui rentre au lycée sans amis et ayant vécu plusieurs drames dans sa vie est magnifique. C’est à la fois drôle, touchant, pathétique, dramatique mais toujours avec de l’espoir au bout du tunnel (vous comprendrez la métaphore en voyant le film).

L’histoire est bien amenée, drôle ce qu’il faut et pas trop pathos, alors qu’il y avait de quoi vu le sujet. C’est dès fois un petit peu long et cliché mais vous serez surpris pas le dénouement de l’histoire si vous n’avez pas lu le livre. Le film (et par conséquent le livre) font partis de ces histoires universelles que nous avons tous déjà vécu (hormis certain passage vers la fin). Le difficile passage de l’enfance à l’âge adulte est parfaitement retranscris au travers des différents personnages. C’est le genre de film où l’on peut vraiment se dire « j’ai déjà vécu ça ».

Les personnages sont excellents, Emma Watson, pour son vrai test post Harry Potter, s’en sort à merveille en jeune fille sensible bien que dévergondé et confirme pour moi qu’elle a tout d’une grande actrice. Logan Lerman est excellent, malgré le fait que le personnage soit assez niais (bon il est autiste mais quand même), que cela soit dans les scènes comiques (ha la scène du spacecake) ou tragique et est pour moi la révélation du film. Tout comme Ezra Miller, génial en adolescent délirant et chef de la petite bande cachant lui aussi des blessures. Le casting est doté d’un super cast pour les seconds rôles, Kate Walsh, Paul Rudd (génial en professeur que l’on rêverait tous d’avoir une fois dans sa vie), Nina Dobrev ou encore Melanie Lynksey.

L’ambiance très année 90’s joue énormément sur la nostalgie des spectateurs, en particulier avec les mixtapes sur cassettes et la BO. Cette dernière est parfaite, Bowie (vous n’écouterez plus jamais Heroes de la même manière), les Smiths, la musique de Rocky Horror Picture Show, Sonic Youth, bref amis du rock, vous passerez un excellent moment surtout que la musique est omniprésente. La ville de Pittsburgh est super bien filmée et l’ambiance teenage américaine est très sympa avec ces bars, party et lycée Bref, c’est un beau film sur l’adolescence ou chacun pourra se reconnaître que cela soit dans les personnages ou les situations qu’ils vivent.

Publicités

2 réflexions sur “Critique Le Monde de Charlie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s